SICTOM 2016

Passage à la taxe d’enlèvement des ordures ménagères (TEOM) pour Avril et Fleury

 

La collecte et le traitement des ordures ménagères sont devenus, depuis la loi NOTRE du  7 août 2015, des compétences obligatoires des Communautés de Communes ce qui entraine nécessairement une harmonisation des systèmes de prélèvement du coût de ces services auprès de leurs habitants.

 

C’est pourquoi les communes d’Avril-sur-Loire et Fleury-sur -Loire, qui étaient jusqu’ici sous le régime de la redevance (REOM), sont passées comme toutes celles de la CCSN, à la Taxe (TEOM) le 1er janvier 2016. Si cette taxe, établie en fonction de l’indice du foncier bâti de chaque habitation,  a été supérieure pour certains à la redevance antérieure, 70 % des foyers ont vu diminuer leur contribution et paient moins cher qu’avant.

 

Luthenay-Uxeloup, appartenant à la CCNB, reste à la redevance.

 

Modification des consignes de tri des cartonnettes

(petits emballages de gâteaux,  yaourts, médicaments,…).

 

 

Elles  devront être déposées dans le conteneur « emballages » (flacons plastique, boîtes de conserve, bricks)

Cette modification, devenant obligatoire le 1er janvier 2017, doit permettre de respecter les nouvelles normes en séparant les cartonnettes du papier (journaux, revues). Elle permettra aussi de mieux valoriser le papier et de nous éviter des pénalités de refus de tri.


Les gros emballages seront désormais collectés lors des ramassages des encombrants.

 

 

Modification des consignes de tri des cartonnettes

(petits emballages de gâteaux,  yaourts, médicaments,…).

 

 

Elles  devront être déposées dans le conteneur « emballages » (flacons plastique, boîtes de conserve, bricks)

Cette modification, devenant obligatoire le 1er janvier 2017, doit permettre de respecter les nouvelles normes en séparant les cartonnettes du papier (journaux, revues). Elle permettra aussi de mieux valoriser le papier et de nous éviter des pénalités de refus de tri.

 

Les syndicats intercommunaux

 

 

SIRPD  FLEURY / LUTHENAY

 

Octobre 2016

 

Depuis maintenant 13 années, le SIRPD (Syndicat Intercommunal de Regroupement Pédagogique Dispersé) FLEURY LUTHENAY a été créé par nos deux communes pour gérer le transport scolaire, la garderie, la cantine, et depuis 4 ans, les activités périscolaires.

 

Le budget 2016, équilibré en dépenses et en recettes de fonctionnement à 135 528.00 €(48 770.00 € pour Luthenay et 26 262.00 € pour Fleury) a été voté à l’unanimité des 3 membres de chaque commune, Mmes DARSY et RICARD, et Messieurs FRANCOIS, TEYSSIER, REVENEAU et DOUET qui en assure la Présidence.

 

Le personnel est composé de 3 titulaires, Mme LAVALLETTE, ATSEM, Mme CAMPOS, responsable de la cantine et Mme DORIN-BLANCHARD secrétaire ainsi que 3 personnes en contrats aidés, Mmes CHAMBONNIER, COUTEAUDIER et BERGER.

 

Le transport scolaire assure le ramassage de 33 enfants chaque jour.

 

La garderie est ouverte de 7h30 à 18h30 dans chaque commune et elle accueille environ 15 enfants tous les jours.

 

La société SCOLAREST, prestataire de service pour la cantine, nous livre environ 60 repas par jour.

 

Les activités périscolaires sont gratuites pour les enfants. Des animateurs interviennent du Centre Social de St Pierre le Moutier et Decize, l’ADESS 58 propose une initiation au HipHop qui semble beaucoup plaire aux enfants, le club de foot de Luthenay a également pris chaque classe pour leur faire découvrir ce sport, le club de tennis de Fleury fera de même aux beaux jours. Mme METIER interviendra pour des activités manuelles avec les plus grands. De plus, notre personnel, Catherine LAVALLETTE, Chantal CHAMBONNIER, Brigitte CAMPOS et Sylviane COUTEAUDIER proposent des activités de leur propre création. Le taux de fréquentation, entre 80 et 90 % reflète la qualité de ces interventions qui coutent environ 7000 00 € au SIRPD.

 

L’enseignement scolaire est toujours assuré par les 2 institutrices Sylvie TEYSSIER et Marie-Laure FLORANCE et les 2 directeurs Hervé MIELCAREK et Dominique TEYSSIER avec environ 93 enfants pour nos 4 classes, effectif en augmentation que nous espérons maintenir dans les années futures, qui souligne la bonne santé de nos écoles rurales.

 

Le syndicat remercie les communes pour leur financement, les instituteurs qui assurent à nos enfants, un enseignement de qualité et tout le personnel pour leur implication quotidienne et leur sens du travail qui permet un bon déroulement de tous les services du syndicat.

 

novembre 2015

 

Comme vous le savez, les écoles de Fleury sur Loire et Luthenay-Uxeloup fonctionnent en regroupement pédagogique, depuis une douzaine d’années. Le Syndicat (SIRPD), composé de 3 délégués de chaque commune qui gère cette structures’occupe du personnel, de la cantine, de la garderie, des activités périscolaires ainsi que du transport pour l’organisation des circuits.

La part des communes sur le budget 2015, d’un montant de 136 671,80 €, est de 47 850,00 € pour Luthenay et 27 765,00 € pour Fleury.

 

Les activités périscolaires, pour cette année, sont assurées par les Centres Sociaux de St Pierre le Moutier et de Decize pour des activités de découverte musicale, éveil, motricité…, par l’ADESS 58 pour des activités sportives, par Michel PERROT peintre pour un apprentissage à la peinture pour les classes de CM de Fleury. En mai, juin, ces mêmes classes auront une activité tennis sur les courts de la commune. De plus, Catherine LAVALLETTE, Chantal CHAMBONNIER, Brigitte CAMPOS et Sylviane COUTEAUDIER proposent des activités aux plus petits (jeux musicaux, fresque, lecture, activités manuelles…) ou encadrent les différents groupes. Toutes ces activités semblent convenir au plus grand nombre vu le taux de fréquentation d’environ 90 %.

 

L’enseignement scolaire est assuré par les 2 institutrices Sylvie TEYSSIER et Marie-Laure FLORANCE et les 2 directeurs Hervé MIELCAREK et Dominique TEYSSIER pour environ 86 enfantspour nos 4 classes.

 

Comme d’habitude, le syndicat remercie les instituteurs et tout le personnel pour leur implication quotidienne etles communes pour leur financement.


 

 

 

 

 

 

13 décembre 2014

 

Depuis la rentrée 2003, les écoles de Fleury sur Loire et Luthenay Uxeloup fonctionnent en regroupement, géré par le SIRPD. Celui-ci est composé de 3 délégués de chaque commune, nommés par les conseils municipaux. Cette collectivité gère le personnel, le transport pour l’organisation des circuits, la cantine et la garderie ainsi que les activités périscolaires.

 

Quelques remarques sur le budget équilibré, en recettes et en dépenses à 122 160.00 euros :

 

En dépense :

→ 58 % en frais de personnels (1 ATSEM 1 responsable de cantine, 2 CUI-CAE,

1 secrétaire)

→ 21 % en frais de repas achetés (équilibré avec les recettes)

→ 17 % en frais divers (charges de fonctionnement, fournitures scolaires, administratives, assurances…

→ 4 % pour les activités périscolaires (en réalité à ce chiffre, s’ajoute la participation du personnel aux activités, ce qui représente environ 120 euros par enfant scolarisé.

 

En recette :

 

→ 45 % émanent des communes

→ 25 % proviennent de la cantine et de la Garderie

→ 23 % dotation (aide de l’état pour contrat Cui et activités périscolaires)

→ 7 % divers (excédent reporté)

 

 

 

 

Vous pouvez donc constater que les communes de Fleury sur Loire et Luthenay Uxeloup ont fait le choix de garder leurs écoles, qui coûtent environ 40 000 euros pour Luthenay et environ 20 000 euros pour Fleury chaque année.

C’est un geste fort montrant le rôle important d’une école dans une commune aux yeux des élus.

 

Depuis la rentrée 2013, le Syndicat a mis en place les activités périscolaires. Celles-ci ont évidemment un coût mais sont beaucoup appréciées par les enfants de notre regroupement.

Cette année, les centres sociaux de St Pierre le Moutier et de Decize interviennent, proposant des activités variées : jeux de motricité, éveil et découverte musical, sport…. L’ADESS 58 propose elle, des activités sur des nouvelles pratiques sportives. Madame WASCOWISKI intervenant en tant que médiatrice animal, ce qui réjouit les petits et les plus grands de Luthenay. Nos agents, Catherine, Chantal, Brigitte, et Sindy encadrent ces activités ou proposent des activités manuelles, jeux musicaux, fresques, lecture…

 

Le syndicat remercie les communes pour leur financement assurant un bon fonctionnement de nos deux écoles et permettant de faire découvrir à nos chères têtes blondes des activités qu’ils n’auraient peut-être pas pratiquées en dehors de l’école.

Le syndicat remercie les enseignants  et tout le personnel pour leur implication dans la bonne marche quotidienne.

 

SIRPD 2013


  2013 fut une année particulière pour le syndicat qui gère le regroupement pédagogique. Après une longue concertation entre les élus, les enseignants, les parents d’élèves et l’inspection de l’éducation nationale,  le SIRPD a décidé d’appliquer dès la rentrée la réforme des rythmes scolaires.  Il a fallu repenser en profondeur l’organisation de nos deux écoles.

 La semaine de travail est passée  à quatre jours et demi libérant ainsi du temps pour les activités périscolaires. La volonté du Président  et des membres du syndicat était claire : les activités périscolaires devaient être de qualité et gratuites pour les parents d’élèves. Aucun enfant ne devait en être privé pour des raisons financières. Grâce à la subvention de l’état ce double objectif a pu être atteint.  Les 85 élèves qui fréquentent nos deux écoles, se voient donc proposer, chaque semaine,  du sport en anglais animé par Juliette Raffalli et  divers projets mis  en  place par Françoise Cartier du centre social de Decize (Atelier cuisine, écriture …) Le personnel du syndicat est également très impliqué dans cette nouvelle organisation. Jean- Luc Marchand, Catherine Lavallette, Chantal Chambonnier et Nathalie Masle assurent divers ateliers ou participent à l’encadrement des différents groupes. La concertation et l’engagement de toute l’équipe éducative  a permis  que cette réforme soit mise en place dans les meilleures conditions possibles et les retours que nous en avons sont  globalement positifs. Une réunion pour faire le bilan de ce premier trimestre s’est tenue le mercredi 18 décembre à la mairie de notre commune en présence de Madame Gien, inspectrice de l’Education Nationale.


SIAEPA  INFORMATION  

novembre 2015



Au cours de l'année 2015 nous avons continué la mise aux normes électriques des diverses installations pour un montant de 1117€ ht, il nous a fallu également remplacer le système « anti-bélier » de notre puits de pompage qui avait plus de 15 ans, ce dispositif permet d'amortir les ondes de choc provoquées par le démarrage et l'arrêt des pompes, ce remplacement a coûté 3481€ ht, l'agence de l'eau nous a également demandé le remplacement du compteur général de la station de pompage qui nous a coûté  environ 1000€ ht. Nous avons aussi dû faire une mise à jour des plans de réseaux d'eau et d’assainissement pour un montant de 2800€ ht. Nous avons également investi dans l'achat de petits matériels pour l'entretien des stations pour un montant d'environ 1600€ ht. En ce qui concerne les tarifs d'eau et d'assainissement ils sont restés inchangés pour l'eau cette année et ont augmenté de 8% sur le prix du m3 de l'eau assainie, ceci était prévu pour nous permettre d'amortir les derniers travaux du réseau de collecte 2éme tranche sur la Commune d'Avril sur Loire soit une hausse de 0e13 par m3 et par abonné.
Projets de travaux : Suite à des problèmes de qualité d'eau récurrents, nous devons rénover la partie du réseau d'alimentation en eau potable au lieux dits « La fonds Grillon » et « Chez Lebeau » sur la Commune de Fleury-sur-Loire, l'estimation de ces travaux s'élève à 15000€ ht. Nous avons lancé la consultation des entreprises afin de pouvoir réaliser ces travaux au plus tôt, et ceci sans attendre la certitude de pouvoir obtenir une subvention de l'état au travers de la DETR. Nous souhaitons pouvoir démarrer ces travaux, au plus tard, tout début d'année.
Nous avons également demandé des devis pour le remplacement des canalisations situées dans le puits et dans la station de pompage, par des canalisations en inox.  En effet ces deux canalisations datent de l'origine de la station et commencent à se détériorer. Ces travaux sont estimés à environ 7500€ ht et seront effectués en tout début d'année. 
Comme prévu, nous avons commencé à travailler sur le remplacement de la « vieille » station du Bourg de Fleury sur Loire, et nous avons proposé deux projets au propriétaire des terrains sur lesquels nous prévoyons de pouvoir réaliser cette nouvelle station. Nous lui avons envoyé, il y a maintenant environ deux mois, un courrier l'informant de nos besoins et en demandant une réponse rapide que nous avions souhaitée pour la fin de cette année 2015. A ce jour nous n'avons aucune nouvelle.......... Ce remplacement devenant aujourd'hui indispensable, notamment dans un souci de salubrité publique, nous aurions souhaité pouvoir obtenir une négociation à l'amiable, cependant sans possibilité de réponse et de dialogue nous serons contraints d'envisager de passer par une « déclaration d'utilité publique » qui sans compter le temps perdu sera forcément synonyme de coûts supplémentaires pour la collectivité. Sans réponse du propriétaire en début d'année, nous envisageons donc de démarrer cette procédure.


Pour nous joindre :
Secrétariat : Sylvie CORDE 0386619453 Service Technique : Julien THABEAU 0607119686 Président : Yves RIBET 0664431533

 

27 NOVEMBRE 2014

 

Travaux :

Avril sur Loire :

         Comme prévu, et après avoir eu l’accord pour les différentes subventions, les travaux de construction du réseau de collecte des Bruyères de Crécy,sur la Commune d’Avril sur Loire, ont débuté en juin 2014 pour se terminer …………..en novembre. En effet suite à des contrôles non conformes sur le compactage des remblais, le chantier a été retardé et stoppé pendant au moins un mois et demi ce qui a entrainé un retard substantiel et une gêne supplémentaire pour les riverains. Nous sommes désolés pour tous ces contre temps et nous demandons à tous les riverains de bien vouloir nous en excuser, nous les remercions pour leur patience et leur compréhension. Au 01 décembre 2014 le réseau sera mis officiellement en fonctionnement et les riverains concernés pourront effectuer leurs branchements.

Ces travaux ont consisté à créer un réseau de collecte pour 43habitations, dont une quinzaine se trouvant sur la Commune de Decize. Il a été posé : environ 1110ml de collecteur en pvc, 43 branchements de particuliers, 19 regards de visite, 2 postes de refoulements et 830ml de canalisation de refoulement. Le coût total estimé de cet investissement, avec tous les frais divers (maitrise d’œuvre, électricité, eau, contrôles etc..) est de TTC 328900€. Pour ce faire nous avons obtenu en subventions : 20% de l’Etat(DETR), 25% du Conseil Général, 35% de l’Agence de l’eau Loire Bretagne soit au total 80% de la somme, il reste à la charge du SIAEPA, donc des abonnés,environ 66000€ qui seront pour partie financés par emprunt soit environ 44600€ la Commune de DECIZE payant un prorata pour ses abonnés d’environ 21400€. L’incidence sur le prix de l’eau assainie sera de 0€16 par m3 sur les prochains tarifs.

Ce réseau sera donc mis en service au 01/12, pour la première facture d’assainissement, il sera effectué un prorata à cette date, et les techniciens passeront relever les compteurs d’eau, pour les habitations concernées, à partir de cette date. Nous rappelons aux nouveaux abonnés qu’ils ont deux années, à compter donc du 01/12/2014, pour réaliser leur raccordement, cependant raccordées ou non les nouvelles habitations concernées seront assujetties à la redevance d’assainissement.

Luthenay-Uxeloup :

         Comme cela vous avez été expliqué l’année dernière, nous avons dû créer une saulaie en sortie de la station du bourg de Luthenay-Uxeloup.

Les services de la Police de l’Eau et du Conseil Général souhaitaient que l’on améliore la qualité de l’eau en sortie de notre station, car ils trouvaient que l’eau de la Colâtre n’avait pas la qualité souhaitée. Sans vraiment prouver que cela ne pouvait venir que de notre station d’épuration, nous avons dû effectuer ces travaux, qui vont dans le sens de l’amélioration de l’environnement.

 Le montant TTC de ces travaux y compris tous les frais divers (terrain, notaire, indemnité, maitrise d’œuvre, etc) s’élève à 28704€ et nous avons pu obtenir en subventions : 25% du Conseil Général et 35% de l’Agence de l’eau Loire Bretagne, soit au total 60% le reste restant à la charge du SIAEPA soit environ11500€ qui seront financés par emprunt. Ces travaux ont été effectués en grande partie sur le mois d’octobre et sont à ce jour réceptionnés (sachant qu’il manque à planter les saules), cette saulaie est aujourd’hui en fonctionnement.

Infos diverses :

  • Nous avons procédé au cours de cette année écoulée à une première miseaux normes de nos installations électriques et suite au contrôle effectué par la société SOCOTEC nous avons engagé pour environ 1900€ de travaux principalement sur la station de pompage située à Fleury sur Loire. Cette mise aux normes est importante notamment pour la sécurité des intervenants

 

  • Nous avons changé notre date de facturation, c’est pour cela que vous avez reçu une nouvelle facture sur 2014, les facturations auront lieu dorénavant en septembre de chaque année, précédemment vous étiez facturés en décembre de chaque année, Cette modification nous permettra de recevoir les recettes sur le même exercice que la facturation, ce qui n’était pas le cas précédemment.

 

  • Au reçu de votre dernière facture vous avez dû remarquer une hausse assez importante de l’abonnement et du m3 d’eau. En effet la comptabilité des Syndicats d’eau nous oblige à pratiquer les amortissements de nos investissements dans notre compte de fonctionnement, vu les investissements importants effectués lors des réalisations des réseaux d’assainissement, de la réfection du château d’eau etc…….nous avons dû rééquilibrer notre budget en fonctionnement. Il est à noter également une baisse des recettes du syndicat notamment sur la vente d’eau tout ceci nous a amené à augmenter nos tarifs qui, bien que toujours trop chers, avec un tarif à 1€72 restent très en dessous des 2€20/m3 (pour une consommation de 120m3), moyenne de la Nièvre, les tarifs dans la Nièvre vont de 0€87 à 3€51(journal du centre du 22/01/2014). Nous sommes par contre plus élevés que la moyenne en assainissement soit2€11 pour 1€56 dans le département. Sachant que les couts vont de 0€ à 4€35 dans notre département pour le m3 d’eau assainie calculé toujours sur une consommation de 120m3(journal du centre du 01/02/2014). Cela s’explique en grosse partie par l’importance du programme d’investissement d’assainissement pour notre « petit » syndicat qui vu sa configuration doit implanter quasiment deux stations dans chaque Commune vu la dispersion des hameaux. Nous avons jusqu’à ce jour respecté tous les engagements de travaux, pris par le Syndicat, pour chaque Commune, il va nous rester à réaliser le remplacement de la « vieille » station du Bourg de Fleury sur Loire que l’on pourrait envisager dans les trois années à venir……..Nous en déciderons avec vos délégués dans les prochains mois, mais je ne vois pas comment l’on pourrait refuser à Fleury ce que l’on a accepté pour les autres Communes……et d’autre part cela devient urgent au niveau de l’environnement.
  •  

Pour nous joindre :

Secrétariat :Sylvie CORDE  0386619453

Service Technique : Julien THABEAU  0607119686

Président : Yves RIBET  0664431533

 

 

SICTOM 2014

Trier mieux pour limiter la hausse de notre Redevance

 

Depuis de nombreuses années, l’organisation de l’élimination des déchets doit tenir compte des règlementations nationales et européennes toujours plus exigeantes en matière de santé, de gaspillage de matières premières et de protection de l’environnement.

Si nous sommes tous convaincus qu’il nous faut protéger la terre pour les générations futures et respecter notre environnement, nous savons aussi que cela demande des efforts et a un coût.

 

Le coût de la gestion des déchets augmente chaque année malgré les efforts de beaucoup d’entre nous pour bien trier. Ces augmentations sont multiples. Elles concernent les prix :

-  de la collecte   des ordures ménagères

- De leur transport et de leur traitement au CET de la SITA (augmentation chaque année du prix à la tonne)

-  De la collecte bimensuelle, par la SITA et GACHON, des contenus des conteneurs aux PAVet de leur tri

-  De la collecte trimestrielledes encombrants (tonnage en forte augmentation en 2014)

-  De l’augmentation de la TGAP(Taxe Générale sur les Activités Polluantes) et de la pression fiscale

Si nous sommes impuissants à modifier la contrainte fiscale et les prix pratiqués par les entreprises, nous pouvons par contre maîtriser les quantités de déchets que nous produisons.

 

Comment cela ?

-  En évitant, aux PAV et dans les sacs d’OM, les erreurs de tri coûteuses qui nous pénalisent.

-   En respectant les consignes relatives auramassage des encombrants

Et surtout

-   En réduisant notre production de déchets

 

 

 

 

Les enquêtes, nationales et dans la Nièvre, montrent que 96% des usagers interrogés déclarent pratiquer aujourd’hui au moins un geste de prévention :

-  Réparer leurs équipements

   -   Apposer un stop-pub

 

-   Cuisiner les restes de repas au lieu de les jeter

 

-  Privilégier, lors de leurs achats, des produits moins emballés

 

-   Acheter des matériels d’occasion

 

Nous pourrons ainsi :

-   Eviter,tout d’abord, que le montant de notre redevance ne s’envole

-   Alléger notre budget familial

-   Protéger notre environnement en diminuant les quantités  des ordures résiduelles à enfouir ou à incinérer


Dates des encombrants en 2015 :

Les encombrants doivent être déposés le lundi matin avant 8heures pour chaque commune

2 mars - 1er juin – 7 septembre - 7 décembre



 

Les services du SICTOM 2013

Les ordures résiduelles

Quels sont les jours de ramassage ?

Le mardi et lorsque ce n’est pas possible le lendemain : mercredi. En cas d’intempéries en hiver, le ramassage pourra être reporté au mardi suivant.

Comment est fixé le nombre de sacs distribués à chacun en Mairie ?

La quantité de rouleaux attribués, pour un an, est fonction du nombre de personnes présentes au foyer.

Pourquoi les sacs noirs et autres que bleus ne sont pas ramassés ?

Les sacs bleus permettent d’identifier les adhérents du SICTOM.

Les points d’apport volontaire

Pourquoi doit-on soigneusement trier ce qui y est déposé ?

Toutes les matières indésirables trouvées dans les conteneurs de verre (pare brise, carafe, miroir ou bouteilles pleines) ou dans les conteneurs de corps creux (objets divers en plastique, jouets, chaussures, pots de fleur,…) constituent des « refus de tri » qui devront être retriés et traités par les organismes collecteurs ce qui entraîne des pénalités financières importantes pour la collectivité.

Pourquoi les conteneurs débordent ils parfois ?

Les plastiques et les cartons relevés chaque semaine en période estivale, le sont tous les quinze jours le reste de l’année. Il en est de même pour le verre. Pour éviter que les conteneurs débordent entre ces ramassages pensez à plier les cartons, à écraser dans la mesure du possible les flacons et les bouteilles de plastique et à veiller à leur bonne répartition dans les conteneurs.

Le compostage

Pourquoi est-il obligatoire ?

Pour des raisons d’économie. Un second ramassage en porte à porte des bio fermentescibles, comme la loi l’exige, aurait eu un coût très important pour le SICTOM. Ce coût aurait nécessairement entrainé une augmentation importante de votre redevance. C’est pourquoi il a été décidé de mettre en place le compostage individuel, ce que font maintenant de nombreuses collectivités.

Où peut-il se faire ?

  • Dans un composteur que l’on peut se procurer au SICTOM avec 15 € de participation
  • Dans un coin du jardin.

L’enlèvement des encombrants

Pourquoi le SICTOM n’adhère-t-il pas à une déchetterie ?

L’adhésion à une déchetterie coûterait aujourd’hui trois fois plus cher au SICTOM que le ramassage actuel en porte à porte. Cela entrainerait inévitablement une augmentation importante de votre redevance. C’est donc, là encore, des raisons d’économie qui ont conduit le SICTOM à organiser le ramassage des encombrants en interne et à charger un prestataire de leur traitement. Actuellement, l’attribution du marché a été confiée à l’entreprise VEOLIA. De plus, les trois communes adhérentes au SICTOM étant éloignées géographiquement peu de gens de Luthenay-Uxeloup et même de Fleury allaient à la déchetterie de Champvert. Il en aurait été de même pour les habitants d’Avril si le syndicat avait adhéré à la déchetterie de Magny-Cours. L’organisation actuelle ne peut rendre exactement les mêmes services que le ferait une déchetterie, cependant, elle est appréciée de beaucoup et particulièrement de ceux qui n’ont pas toujours de remorque à leur disposition ni même de véhicule.

A quelles dates auront lieu les prochains ramassages en 2014 ?

  • Le lundi 3 mars
  • Le lundi 2 juin
  • Le lundi 8 septembre
  • Le lundi 1er décembre

Que faire en cas de déménagement ?

Le SICTOM ne pouvant collecter plus d’un mètre cube par habitation, il vous est possible de faire appel à EMMAÜS pour les objets pouvant être réutilisés et à des prestataires indépendants.

Le broyage des branchages

Comment utiliser ce service ?

En téléphonant à la mairie d’Avril sur Loire pour vous inscrire. Ceci permettra de grouper éventuellement les demandes.

Les relations avec le SICTOM

A qui vous adresser si vous quittez votre logement ou si votre situation change ?

Vous pouvez adresser un courrier au siège du SICTOM, contenant les pièces justificatives de votre changement de situation ou d’adresse (acte de vente, début ou fin de bail,…).

 

 

SICTOM AVRIL/FLEURY/LUTHENAY

 

Mairie d’AVRIL SUR LOIRE

 

58300 AVRIL SUR LOIRE

Téléphone :03 86 25 00 23      les mardis et vendredis de 14h à 18h.

 

 

 

CallSend SMSAdd to SkypeYou'll need Skype CreditFree via Skype

INFOS SIAEPA NOVEMBRE 2016

 

 

  • Comme cela vous avait été signalé fin 2015, au cours de l'année 2016 les travaux suivants ont été effectués :

 

  • Rénovation du réseau à Fonds à Grillon et Chez Lebeau, sur la Commune de Fleury sur Loire (9.624,53 € HT ; Subvention DETR (Etat) 2.887,36 €)

  • Remplacement de la pompe de surpression chloration gazeuse à la station de pompage (1.650 € HT) 

  • Renouvellement de conduite à la station de pompage (2.370 € HT)

  • Renouvellement de conduite au puits (3.742 € HT)

 

  • Nous avons également renouvelé le véhicule du fontainier : Peugeot Partner pour 12.536,79 € HT (vente de l’ancien pour 3.000 €), le précédent était de 2009, nous avons financé ce renouvellement par un emprunt sur 5 ans.

 

  • En ce qui concerne les tarifs d'eau et d'assainissement, ils sont restés inchangés pour l’assainissement cette année, et ont augmenté de 1% sur le prix du m3 de l'eau et sur l’abonnement eau.

 

  • Après accord de la perception, et pour la facturation de 2017, le SIAEPA met en place la mensualisation sur 10 mois à compter de janvier 2017 avec régularisation le 11ème mois. Cette disposition est facultative, et vous en avez été informé par courrier joint à votre facture 2016.

     

 

TRAVAUX 2017 :

 

  • Au courant de l'année 2016 nous avons pu rencontrer les membres de la Famille De FONTENAY, afin d'évoquer avec eux le projet de construction d’une nouvelle station d’épuration au bourg de Fleury-sur-Loire et de pouvoir nous mettre d'accord pour l'acquisition d'une parcelle de terrain leur appartenant. Suite à cette réunion, qui a été très constructive, nous avons à ce jour signé une promesse de vente pour acquérir ce terrain.

     

  • Je tiens ici à remercier l'ensemble des membres de la famille De FONTENAY qui se sont montrés très réceptifs à notre projet et qui nous ont donné leur accord, après que nous ayons ensemble modifié légèrement le projet initial. Cette nouvelle station sera du même type que celle installée aux Bruyères Radon, sur la commune de Luthenay-Uxeloup, et viendra en remplacement de la station existante mise en service en 1970 constituée d’un décanteur digesteur fortement corrodé et qui n'est plus du tout aux normes. Il a été également prévu dans le projet une extension du réseau pour le raccordement de 5 habitations.

 

Coût prévisionnel des travaux 197.000 € HT. Subventions demandées : DETR 40 % et Agence de l’Eau Loire Bretagne 40 %. Nous sommes, à ce jour, dans l'attente de l'accord définitif de ces subventions afin de pouvoir demander des offres de prêts pour financer les 20 ou 30% restant à notre charge. En suivant nous lancerons, les appels d'offre en cette fin d'année 2016, si possible, dans le but de pouvoir commencer les travaux au printemps 2017.

 

Une fois cette station construite et la petite extension du réseau de collecte effectuée, nous aurons achevé le programme d'investissement sur l'assainissement, programme qui aura débuté en 2003, avec la construction de la station d'Avril sur Loire et du 1er réseau de collecte sur cette commune, mis en service en mars 2014.

 

Notre Syndicat et la Loi Notre :

 

Comme vous l'avez peut être lu, la nouvelle Loi Notre aura une incidence sur nos Syndicats Intercommunaux, car les Communautés de Commune auront de façon « obligatoire » la compétence Eau, Assainissement et Eaux pluviales à compter du 01/01/2020, et de façon optionnelle à compter du 01/01/2018........

 

Pour subsister de façon formelle, nos syndicats devront être à cheval au moins sur 3 Communautés de Commune. Aussi à ce jour nous avons entamé des discussions avec les Syndicats qui nous sont les plus proches, à savoir la Sologne Bourbonnaise à Chantenay st Imbert, le syndicat Allier/Nivernais à Magny-cours, et le syndicat de Druy- Parigny avec qui nous avons déjà des accords, afin d'envisager les solutions possibles dans le but de créer une structure commune.

 

En effet nous pensons, que, conserver un Syndicat Intercommunal, même plus étendu, sera moins préjudiciable pour les abonnés et permettra d'avoir un fonctionnement à « taille humaine », proche des utilisateurs et on l'espère pour des coûts modérés et maîtrisés localement. Ces évolutions ne sont pas simples et ne sont pas sans conséquences, notamment au niveau des personnels des syndicats, aussi nous préférons travailler en amont afin de pouvoir, autant que faire se peut, rester maître de l'avenir, plutôt que d'être obligé de subir......

 

Nous nous donnons l'année 2017 pour réfléchir ensemble, et pour envisager des solutions.

 

Pour nous joindre :

 

Secrétariat : Sylvie CORDE 03.86.61.94.53

Service Technique : Julien THABEAU 06.07.11.96.86

Président : Yves RIBET 06.64.43.15.33

TRI SELECTIF

Dates de collecte des encombrants en  2016

Cette année le premier ramassage aura lieu

-         lundi 1er février

Les ramassages suivants auront lieu

-         lundi 6 juin

-         lundi 3 octobre.

Les encombrants devront être déposés devant les habitations avant 8H le matin du premier

 jour de collecte, dans toutes les communes.

 

Collecte sélective aux PAV

Encore trop de refus qui pénalisent les usagers

 

Des dépôts de déchets et d’objets destinés à être ramassés avec les encombrants, ont été constatés aux abords des P.A.V.

Le traitement de ces dépôts sauvages, passibles d’amende, a un coût environnemental et financier important.

                     Aussi nous rappelons à tous la nécessité et l’obligation de respecter les consignes de tri concernant les dépôts aux conteneurs.

 

 

 

 

  Conteneur des  emballages : il doit recevoir

-          Les bouteilles en plastique

-          Les flacons en plastique

-          Les aérosols,

-          Les  boites de conserve,

-          Les canettes de boisson,

-          Les barquettes aluminium,

-          Les briques alimentaires,

 

Nouvelles consignes de tri 

 

A partir du 1er janvier 2016, on devra aussi y mettre les cartonnettes (contenant médicaments, gâteaux, ou entourant pots de yaourt, de compote,…) qui étaient déposés auparavant dans le conteneur papiers journaux.

 

Conteneur papiers : il doit recevoir

-          Les journaux et magazines,

-          Les prospectus et enveloppes

 

 

  Conteneur verre : il doit recevoir

-          Bouteilles verre

-          Pots de confiture

-          Bocaux verre

 

SICTOM AVRIL/FLEURY/LUTHENAY, 7 Place de la Mairie 58300 AVRIL-SUR-LOIRE

Tél. : 03 86 25 00 23