AMICALE DES PARENTS et AS USEP

Assemblée Générale Amicale de parents d'élèves et AS USEP Luthenay-Fleury

 

Lors des deux assemblées générales, 

les présidents ont présenté le rapport moral de leurs associations,

les secrétaires les rapports d'activité

les trésoriers le compte rendu financier.

Les deux associations se portent bien:

 

- grâce à la subvention du SIRPD (et donc des communes) pour les licences, les ventes de photos scolaires et la subvention de l'amicale pour l'ASUSEP; ce qui a permis d'effectuer 10 sorties sportives et 7 sorties culturelles.

 

-grâce aux subventions des communes et au nombreuses animation,s proposées par l'amicale de parents d'élèves avec le soutien des parents et des amis de l'école.

 

Ceci a permis à la présidente de l'amicale de présenter un chèque de 2500€ au président de l'AS USEP qui servira aux sorties et à l'achat de matériel.

 

Nous remercions toutes les personnes présentes et toutes celles qui donnent de leur temps bénévolement lors des multiples animations proposées.

 

Merci et bravo pour les enfants.

 

E S Tennis 22 ème édition du tournois

C'est sur ses jolis cours champêtres, que s'est achevé, le 14 juillet 2017, en fin d'après-midi après 19 jours de joutes, le millésime 2017 du tournoi de Fleury-sur-Loire, le club de la présidente Anne Châtillon.

104 inscrits limités à la troisième série se sont ainsi disputé les tableaux en seniors hommes et femmes ainsi qu'en double mixte et double messieurs, sous la houlette. « Le tout, dans un niveau de jeu intéressant et dans un esprit de grande convivialité, en particulier avec les doubles », commentait la juge arbitre, Pascale Pouyet.

Des finales disputées 

À noter aussi des favoris au rendez-vous. Kevin Sauvage et Adrien Tisserand en messieurs, dominant sans souci leur partie de tableau. Imités par Florence Gautheron et Sidy Rottemberg, en féminines. Ce qui allait donner des finales attendues mais à couteaux tirés. Avec au bout du compte Kevin Sauvage qui aura dû s'employer en trois sets pour venir à bout d'Adrien Tisserand. Tandis que, chez les filles, Florence Gautheron aura eu raison de Sidy Rottemberg après près de deux heures d'échanges.

Résultats. Messieurs. Quarts de finale : David Girault (15\2, Decize) bat Antoine Jandot (15\2, ASAV) ; Kevin Sauvage (15\3, Imphy) bat Nicolas Guemin (15\2, ASPTT) ; Philippe Rizet (15\2, Bourbon) bat Paulo Fernandès (15\3, USON) ; Adrien Tisserand (15\1, Corbigny) bat Alexandre Prasalek (15\2, ASPTT). Demi-finales : Sauvage bat Girault, 6\2, 6\3 ; Tisserand bat Rizet, 7\5, 6\1. Finale : Sauvage bat Tisserand, 7\6, 0\6, 6\2. Dames.Quarts de finale : Sidy Rottemberg (15\2, Decize) bat Mathilde Napiot (15\5, Decize) ; Claude Amour (15\4, Bourbon) bat Claire Kohler (30\1, Decize) ; Anne Châtillon (15\4, Fleury) bat Myriam Etienne (15\4, Château-Chinon). Demi-finales : Rottemberg bat Amour 6\3, 6\4 ; Florence Gautheron (15\2, ASPTT) bat Châtillon, 6\1, 6\3. Finale : Gautheron bat Rottemberg, 3\6, 7\6, 6\3. Double mixte. Finale : Camille Escouffier-Romain Escouffier (ASAV) bat Myriam Etienne-Matthieu Hardy (Château-Chinon), 6\1, 6\2. Double messieurs. Finale : Guillaume Petit-Olivier Meunier (JGSN) bat Denis Carlier-Baptiste Tisssier (Dornes) 6\4, 3\6, 1\0.

 

(article du journal du centre)

 

ESPACE DU 19 MARS 1962

Discours de Georges Chaizy

Président Départemental de la FNACA

 

Chers enfants de l’École,

Monsieur le Maire de Fleury et Mesdames et Messieurs du Conseil municipal,

Mesdames et Messieurs les élus,

Madame et Messieurs les porte-drapeau,

Chers amis de la FNACA,

Mesdames et Messieurs,

 

Merci au Conseil Municipal de Fleury d’avoir voulu que cet espace devienne l’espace  du 19 mars 1962, cessez-le-feu en Algérie.

Merci à Monsieur le Maire, bien trop jeune pour avoir connu la Guerre en Algérie puisque né l’année du Cessez-le-Feu, mais dont le père, comme tous les gars de vingt ans de cette époque, a dû aller exposer sa vie de l’autre côté de la Méditerranée pour obéir à l’appel du gouvernement français.

C’est  le 172ème lieu où est évoqué, dans la Nièvre, le 19 mars 1962.

Le 19 mars 1962, si ma mémoire est fidèle, était un lundi. Le matin, j’ai fait la classe à Fleury comme je la ferai par la suite pendant encore près de 30 ans. Nous déjeunions, mon épouse, mon ami camarade de combat Boubékeur* et moi. La radio nous annonce le cessez-le-feu en Algérie : Boubékeur et moi nous regardons, nous nous sourions : nos amis laissés là-bas cessent les combats. Puis son visage se fige : je devine qu’il pense à sa famille en Algérie, chez les Chaouias, à sa sœur qu’il adorait, à ses neveux. N’y aura-t-il pas des représailles ? Mais sa famille n’aura pas d’ennuis. D’ailleurs, au moins un de ses neveux l’a rejoint dans la Nièvre et l’habite toujours : je ne le connais pas.

Le 8 mai 1945, commence, à Sétif en Algérie, le soulèvement d’Algériens. Parmi eux, beaucoup avaient exposé leur vie pour la libération de la France des nazis.

Conséquence logique mais inattendue à l’époque : nous avions tellement l’habitude de la soumission des peuples que nous avions colonisés. Nous avions fait miroiter aux Tirailleurs algériens, Zouaves ou autres Spahis qu’ils obtiendraient des droits après la guerre. Promesse oubliée dès la fin de la guerre. Cette première rébellion vite matée dans le sang, attendra 1954 pour renaître : les Algériens se sont rendu compte que l’invincible armée française a été vaincue en Indochine d’où elle a dû se retirer à la suite des accords de Genève en juillet 1954.

Ce sera, le 1er novembre 1954 la Toussaint rouge et le début du conflit qui ensanglanta la France de 1954 à 1962.

Guerre coloniale que l’on ne pouvait pas reconnaître puisqu’on nous avait appris à l’école que l’Algérie était formée de 3 départements français, n’insistant pas sur le fait que la grande majorité des habitants (8 sur 10) de ces trois départements n’étaient pas des Français, mais des indigènes qui n’avaient aucun droit mais énormément de devoirs, notamment celui d’être soldats de première ligne.

L’armée de métier, bien étrillée en Indochine, n’était pas suffisante pour rétablir l’ordre : il a fallu, et ce sera la dernière fois, faire appel au contingent comme en 1914-1918 et en 1939-1945.

Elle durera près de 8 ans, cette guerre d’Algérie et si l’armée a bien fait face, sans victoire totale parce qu’impossible et sans gloire, la France devra se retirer à la suite des accords d’Évian signés le 18 mars 1962 qui décrétaient notamment le cessez-le-feu pour le 19 mars. Comme l’ont dit les Pieds Noirs : la France n’a pas gagné la guerre mais elle a gagné toutes les batailles.  Fleury a  vu beaucoup de ses fils partir chacun à son tour, selon sa date de naissance: Jean Ancery, Louis Ancery, Michel Dard, Bernard Doisne, Maurice Éloy, Jean Gautron qui était toujours là-bas le 19 mars 1962, Louis Henriot qui, fragile, ne se remettra jamais de la guerre et mourra prématurément en 1986 à l’âge de 48 ans, René Pesson. Peut-être d’autres ?

Aucun ne trouvera la mort au combat, mais il ne faut pas s’éloigner beaucoup de Fleury pour trouver des victimes de cette guerre :

-                     Je commencerai par Raymond Quéré : il n’était pas de Fleury, mais sa veuve devenue Madame Odette Dumont, porte-drapeau de Fleury, y a vécu la quasi-totalité de sa vie et son fils, lui aussi Raymond, repose dans le cimetière, mort tragiquement dans un accident de voiture.

-                     Puis à Livry et nous trouverons André Guenot et Georges Bosio

-                     A St.Pierre-le-Moûtier : Jean-Louis Barbot et Maurice Ribaton

-                     A St.Germain, Antoine Varennes

-                     A Decize : Attila Goubinat et Albert Brivet

-                     A Chevenon Gérard Briche et on peut y rattacher Marcel Gervais.

J’arrête là mon énumération : rappelons-nous que 10 cercueils renfermant le corps d’un soldat français, souvent un jeune appelé, étaient rapatriés chaque jour entre 1954 et 1962.

Dès 1963, une association encore peu connue d’Anciens d’Algérie, le FNAA, demande à ce que le 19 mars soit date de Commémoration des victimes de la guerre d’Algérie. Si le gouvernement de l’époque fait la sourde oreille, cette association est suivie pendant quelque temps par l’ensemble des Associations de Combattants puis combattue par des nostalgiques de la France coloniale qui assimilent le cessez-le-feu et une défaite. Et il faudra attendre le 6 décembre 2012, soit près de 50 ans, pour que cette association devenue l’incontournable FNACA obtienne gain de cause.

Les anciens d’Algérie ont connu soit eux-mêmes soit par leur famille trois guerres qui se terminent officiellement et respectivement par un armistice (1914-1918 que nous avons connu par le récit de nos grands-pères), une capitulation sans condition (1939-1940 que nous avons vécu enfants) et un cessez-le-feu (l’Algérie où nous étions acteurs). Trois guerres où fut engagé le peuple de France qui constituait l’essentiel de l’armée française avec, notamment, les troupes composées de soldats recrutés dans nos colonies de l’époque.

A chaque fois, après ces trois événements capitaux, on dénombrera encore des victimes des guerres qu’ils étaient sensés faire cesser, mais ce fut trois fois un pas vers la paix et un immense espoir. Dans la Nièvre, sur les 125 morts recensés, 6 décèderont après le 19 mars, dont l’un au moins victime de l’OAS.

Pour nous, anciens combattants en Algérie : 11 novembre 1918, guerre de nos grands-pères, 8 mai 1945, guerre de nos pères et 19 mars 1962, notre guerre : trois dates associées dans nos esprits et tellement imbriquées, trois dates qui maintenant sont évoquées par le monument aux Morts et par cet espace sis sur la place de l’Église.

Vive la paix, vive la fraternité dont nous avons tellement besoin avec les événements d’aujourd’hui, vive la France.

 

*Boubékeur, Tirailleur algérien est venu rejoindre son lieutenant chez lui, à Fleury-sur-Loire, son engagement était terminé et il était hors de question qu’il rejoigne son Algérie natale : son engagement en mars 1958 ayant été provoqué par des menaces du FLN.

 

 

 

Discours du Maire de Fleury sur Loire

 

Monsieur, le Président Départemental de la FNACA

Messieurs les Présidents des Comités FNACA

Monsieur le Président des  Anciens combattants de Fleury sur Loire

Mesdames et Messieurs les Porte drapeaux

Mesdames et Messieurs

C’est un honneur et un plaisir de vous accueillir à Fleury sur Loire pour l’inauguration de l’Espace du 19 mars 1962.  Depuis de nombreuses années, la Municipalité de notre village est fidèle à ce rendez vous. A titre personnel, cela fait plus de vingt ans, que j’assiste à cette commémoration. Les premières années en tant qu’enseignant, ensuite en tant qu’élu au côté de Jean Michel Douet, mon prédécesseur  à la Mairie.  J’ai, à chaque fois que je l’ai pu, associé mes élèves à cette manifestation car c’est eux et tous les jeunes de France qui auront la lourde responsabilité de perpétuer ce devoir de Mémoire.  Aujourd’hui encore, mes élèves sont là pour nous accompagner et j’en suis très fier.

Je suis né en septembre 1962. Mon père a eu 20 ans à Sidi Bel Abbes. Ceci explique peut être l’importance que je porte à cette date. Mais au delà de ces considérations  personnelles, je pense qu’il est important et juste d’honorer les combattants de cette guerre qui trop longtemps n’osa pas dire son nom.  Ceux qui ont donné leur vie dans les djebels méritent la gratitude de la Nation au même titre que ceux qui sont tombés à Verdun ou sur les plages de Normandie. Comme eux, ils se sont battus pour la France. Il aura fallu attendre bien longtemps pour que cette date, le 19 mars 1962, soit enfin reconnue par notre République comme la date officielle de Commémoration. C’est seulement en décembre 2012, que la loi  a consacré le 19 mars comme la Journée nationale du souvenir et du recueillement à la mémoire des victimes civiles et militaires de la guerre d’Algérie et des combats en Tunisie et au Maroc.

Enfin, si j’ai choisi cet emplacement pour notre espace du 19 mars 1962, ce n’est pas dû au hasard. Je souhaitais absolument que ce lieu s’inscrive dans un ensemble cohérent.  Je souhaite que cette place devienne un lieu de recueillement et d’hommage pour TOUS les soldats qui ont donné leur vie pour notre pays.

Le souvenir et les commémorations des événements du passé n’empêchent pas d’envisager le futur. Au contraire, ils en sont le socle. J’aime à croire que les prochaines générations  sauront tirer les leçons de l’histoire et qu’elles mettront tout leur cœur et toute leur énergie à  préserver notre pays de la haine et de l’intolérance.

 

11 novembre 2016

TOURNOI 2016

KERMESSE 2016

CONCOURS DE BELOTE AMICALE DU RPI

E S Fleury Tennis

 

 

Présidente du club : Anne CHATILLON

Coordonnées téléphoniques : 03 86 25 35 20   

 

Créé le 4 novembre 1978, le club compte actuellement une quarantaine de licenciés dont environ 20 % de jeunes.

 

Les licenciés disposent de 2 courts extérieurs entretenus par les membres bénévoles du club grâce au soutien financier de la municipalité de Fleury.

 

La politique du club vise à favoriser la pratique du tennis pour les jeunes et leur entraînement. Une école de tennis a donc été mise en place en 1981.

Les jeunes participants à l'école de tennis sont entraînés par un moniteur diplômé breveté d'état. Le prêt de raquette est possible en cas de besoin.

La participation financière du club pour l'entraînement des enfants est d'environ 50 %, le solde étant à la charge des parents avec possibilité de paiements échelonnés.

 

Le club engage chaque année 2 équipes d'adultes pour les compétitions des championnats d'hiver et de printemps au niveau départemental.

 

Le club organise régulièrement la 1ère quinzaine de juillet un tournoi homologué par la Fédération Française de Tennis. Le tournoi enregistre toujours une centaine de participants.

 

 

 

 

 

UNE NOUVELLE ASSOCIATION

 

 

Dans un village comme le nôtre, il est essentiel qu’il y ait des lieux et des moments de partage entre les habitants. Si nous avons décidé de créer cette association, Panorama, c’est afin de développer ces instants de convivialité et de rencontres.

L’association a pour but de réunir le plus de personnes possibles autour d’évènements ludiques ou culturels, tels que des concerts, des concours de belote, des expositions photographiques, des randonnées ou de simples repas.

 

A bientôt,

PANORAMA

Louis Berthelot – Président
Ludovic Dubuisson – Secrétaire-trésorier

assocpanorama@outlook.com

https://assocpanorama.wordpress.com


 

 

 

 

LES ANCIENS COMBATTANTS


Depuis de nombreuses années déjà, Jacky BARBARAT est le président des Anciens Combattants de notre commune. Il assume cette tâche avec compétence et efficacité. Son principal objectif est de faire comprendre aux fleuryssois et en particulier aux plus jeunes l’importance du devoir de mémoire. Tous nos remerciements vont à Odette Dumont et Robert Souquières, nos fidèles porte-drapeaux depuis tant d’années. 

 

11 NOVEMBRE 2017

19 mars 2017 FNACA

Inauguration

Vendredi 17 mars 2017 s’est déroulée dans notre village l’inauguration de l’Espace du 19 mars  1962. Plus de 150 personnes se sont retrouvées sur la place Flora pour participer à cette cérémonie. Après les discours officiels et le dépôt des gerbes, les enfants de l’école ont chanté la Marseillaise. Justine Caillot a remarquablement lu le message de la FNACA.  Pour clôturer  cette cérémonie les participants se sont retrouvés dans la salle communale pour partager le vin d’honneur.

 

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU TENNIS

L'ES Fleury Tennis a tenu son Assemblée Générale samedi 19/11/2016.

  

La saison tennistique 2015/2016 est tout à fait positive pour le club avec un nombre de licenciés en augmentation de 42 % par rapport à la saison précédente, progression essentiellement due à l'inscription des enfants del'école de Fleury dans le cadre des activités périscolaires organisées au  

mois de juin et encadrées par 2 bénévoles du club.

 

Le club, comme chaque année, a engagé 2 équipes, 1 équipe féminine et 1 équipe masculine, qui ont participé aux championnats par équipes d'hiver et de printemps.

 

Le tournoi d'été qui s'est déroulé du 26 juin au 14 juillet 2016 a encore suscité l'intérêt des joueurs avec 101 inscriptions.

 

Le club affiche également un bilan financier positif grâce aux diverses manifestations qu'il organise, au soutien de quelques sponsors et au dynamisme de son équipe de dirigeants.

 

11 novembre 2016

Ce vendredi s’est déroulée la cérémonie commémorative de la Première Guerre Mondiale. Nous étions peu nombreux pour rendre hommage à nos aînés morts pour la France. Un grand merci à ceux qui avaient jugé utile de se déplacer et en particulier à nos jeunes : Justine qui a lu le message de l’UFAC, à Tom qui a procédé à l’appel aux morts, à Léa qui a déposé la gerbe sur la stèle des Veuves et des orphelins et à Jade, Jules, Lola, Axelle et Lou Anne qui nous ont honorés de leur présence.  

 

 

 

 

 

 

 

.

 

TOURNOI DE L’ES FLEURY TENNIS.

Avec plus de 80 participants le tournoi de tennis 2016 fut une réussite. Les licenciés ont pu participer dans plusieurs catégories : Simple Dame, Simple Homme, Double Mixte, Double Messieurs et Consolante Hommes. Si les deux derniers jours de la compétition ont été perturbés par la pluie, les trois semaines du traditionnel tournoi fleuryssois se sont déroulées dans de bonnes conditions. Lors de la remise des récompenses, la Présidente Anne Chatillon a tenu à remercier tous les partenaires qui se sont impliqués dans ce tournoi. Elle  a une pensée émue pour Alain Guyot une figure importante du club qui nous a quitté cette année. Le Maire de la commune a félicité les membres de l’association pour leur investissement et la réussite de cette édition 2016.

Vainqueur Simple Dame : Ericka Rottemberg

Vainqueur Simple Homme : Brice Latttard

 

AMICALE DU RPI

Comme chaque année, c’est fin juin que s’est déroulée la traditionnelle fête des écoles de nos deux villages.

Samedi 25 juin, les membres de l’Amicale du RPI, ont organisé, une fois de plus avec brio, la kermesse, dans les locaux de l’école de Fleury.

Durant tout l’après-midi, petits et grands ont pu profiter des divers stands : pêche aux canards, chamboule-tout, fléchettes, châteaux gonflables, tirs au but, course à l’œuf, concours de tir et enveloppes. Ils ont pu se désaltérer et déguster les délicieuses pâtisseries confectionnées par les parents d’élèves.

En fin d’après midi, les enfants de chaque classe ont présenté un petit spectacle apprécié de tous et les CM2, partant au collège, se sont vus remettre un dictionnaire par Monsieur François, adjoint à la mairie de Luthenay et Monsieur Teyssier, maire de Fleury.

L’après-midi s’est poursuivi dans la soirée où, contre toute attente, la participation au repas, a été supérieure à celles enregistrées lors des dernières années.

Les membres de l’Amicale du RPI remercient très chaleureusement tous les enfants et tous les parents qui ont contribué à la réussite de cette manifestation, ainsi que la CCSN pour le prêt de la scène, et tous les artisans et commerçants qui ont offert des lots.

AMICALE DU RPI

Samedi 12 mars l’Amicale du RPI organisait son concours de belote. Ce sont 26 équipes qui se sont retrouvées dans la salle communale de Luthenay Uxeloup. C’est dans une ambiance conviviale que s’est déroulée cette après midi festive. Le concours a été remporté par Messieurs Boillereau et Garruchet. Les joueurs ont pu apprécier les préparations salées et sucrées confectionnées par les membres de l’association. Nous vous rappelons que les bénéfices des manifestations organisées par l’Amicale du RPI permettent de financer les activités  de nos écoles (voyage scolaire, sorties éducatives…)  Merci à tous les participants et aux bénévoles qui ont organisé ce concours.

 

ASSOCIATIONS 2

LE CLUB AMICAL FLEURYSSOIS

 

Le Club se réunit le 3ème jeudi de chaque mois (sauf Juillet et Août) à la salle communale pour un agréable moment (jeux de société, cartes etc...)

Rejoignez-nous.

Présidente : Catherine Demas 06 50 66 85 41 

Trésorière et secrétaire: Françoise Souquières